TEXTES / LYRICS

Moi je me bats pour devenir guetteur, attendre l’heure, la lueur
Moi je me bats pour devenir guetteur, attendre la lueur, mon sauveur

N’ayez pas peur a dit le Seigneur, évangélisez faites connaître ma bonté
Il va revenir je veux le bénir chaque jour de ma vie faire connaître son esprit
Quitte la violence va vers la prudence il y a une grande abondance dans la maison du juste,

Moi je me bats pour devenir guetteur, attendre l’heure, la lueur
Moi je me bats pour devenir guetteur, attendre la lueur, mon sauveur

Illuminé, j’attends la bonté, illuminé, j’attends l’éternité
J’attends Jésus Christ, j ‘attends le Saint Esprit, viens Ô mon Dieu, viens prendre toute ma vie
Cette vie je te la donne car je veux qu’tu la façonnes, bien qu’on ait croqué la pomme, il nous fait don de sa personne,
Je veux te chanter te louer et veiller sans m’arrêter, guetter sans jamais douter l’heure de ton arrivée (bis)

Moi je me bats pour devenir guetteur, attendre l’heure, la lueur
Moi je me bats pour devenir guetteur, attendre la lueur, mon sauveur

Je veux faire partie de cette maison du cœur, celle qui nous rassemble nous fait devenir des guetteurs
Certains confondent foi et religion, pourquoi ne pas se retrouver dans les racines de l’ascension ?
L’unité dans la lumière, preuve d’un combat fondé sur le roc et la pierre
Mais aujourd’hui la maison s’est fissurée, beaucoup de combattants se sont enfuis exilés
Si nous sommes frères pourquoi ne pas s’aimer et si l’ont s’aime pourquoi ne pas être dans l’unité ?
Certains vont avancer, d’autres vont reculer mais nous allons enfin combattre du même coté
Une armée dispersée ne fait jamais beaucoup d’éclat comment le général peut-il guider ses soldats ?
Il faut franchir le pas la société n’attend pas, un petit pas d’homme mais un grand pas pour la foi (bis)

Alors bats toi pour devenir guetteur, attendre l’heure, la lueur
Alors bats toi pour devenir guetteur, attendre ton sauveur, ton rédempteur.

Paroles & Musique : François-Joseph Ambroselli.
Arrangements : Les Guetteurs
(c) 2014 Rejoyce Musique.

J’ai une puissance que tu n’imagines pas, ta science crois-moi j’en suis le Roi,
Devant moi votre savoir est comparable à des lambeaux devant une robe d’apparat,
Mais je vous aime donc je me suis abaissé, parce que je vous aime je me suis humilié,
J’aurais pu faire de cette terre un paradis mais c’est le désert que vous avez choisi,
Je vous avais pourtant supplié puis j’ai pleuré de vous voir crier,
A chaque coup porté je t’assure, j’ai versé le sang de vos blessures.

My son, my son, my name is King of Love.

Ecoute je t’ai donné la vie, puis je te connais depuis tout petit,
Je t’ai vu pointer le doigt sur moi et dire « papa j’ai besoin de toi »,
J’ai vu ta rage aussi, plus violente qu’un volcan Napoli,
Je t’ai vu faire tes premiers pas et danser dans les bras de ta mama,
Je ne te donnerai pas une vie rangée mais je ferai tout pour que ta vie soit douce,
Tu es la graine que j’ai plantée, chaque jour je veille à ce que ça pousse.

Paroles & Musique : François-Joseph Ambroselli.
Arrangements : Les Guetteurs
(c) 2014 Rejoyce Musique.

En toute humilité, en toute humilité,
En toute humilité j’annonce que l’éternité,
S’est fait dynamiter et reste inanimée,
C’est vrai que trop de haine parsème nos coeurs,
Des flots de hyènes freinent la main du Seigneur,

J’ai choisi de me battre, je gratte sur ma guitare,
« Against Babylone » sonne, ce n’est pas que du phrasé,
C’est un combat continu, s’élever au dessus de la mêlée,
Crois pas que ça m’amuse quand on me traite de fêlé,
Je noie ma peine dans la musique, mon flow est un fusil,

Qui transperce les coeurs, amène tes pote, je les bousille,
Quand j’prends le mic, le mal expie,
En Toi l’enfer s’éffondre, moi je suis de l’école Dostoïevski,
L’Amour sauvera le monde.

Reggae Music, Reggae Music,
Jesus Christ, Jesus Christ.

What’s your Job ? Shut up, I play music.

What’s your Job ? Shut up, I play music.

What’s your Job ? Shut up, I play music, For the almighty One.

Reggae Music, Reggae Music,
Jésus Christ, Jésus Christ.

Leur langue bouge, mais ils ne parlent pas,
Leurs yeux s’ouvrent mais ils ne voient pas,
Ils ont des oreilles mais ils n’écoutent pas,
L’envie de réveil qui secoue le peuple,

Mais le jour viendra où la justice se prononcera,
Le loup près de l’agneau, tranquille sans vice se couchera,
Et l’on saura ce qu’on laissera à nos progénitures,
Une chose est sûre, à ce jour c’est des projets qui tuent.

Mes larmes coulent devant leurs promesses qui puent,
On la joue pas cool, on va faire du raffut,
J’attends le souffle des lèvres de l’Homme qui sauve,
Le monde s’écroule mais je l’élève avec mes mots qui sonnent.

Reggae Music, Reggae Music,
Jesus Christ, Jesus Christ.

What’s your Job ? Shut up, I play music.

What’s your Job ? Shut up, I play music.

What’s your Job ? Shut up, I play music, For the almighty One.

Jesus Christ. Jesus Christ.

The almighty one.

Paroles & Musique : François-Joseph Ambroselli.
Arrangements : Les Guetteurs
(c) 2014 Rejoyce Musique.

Ma main n’a pas la force de briser la pierre,
Demain mon corps redeviendra poussière,
Je ne peux lutter seul contre cette meute de loups,
Je suis faible dans ce monde de fous,
Donc je m’abandonne en ton amour,
Et je te donne ma vie pour toujours,
J’abandonne mes souffrances et mes peines,
Mais aussi la joie et la vie que je mène en ton amour,
Car je vis dans un monde d’anciens appelant le bien par le mal, le mal par le bien,
Je vis sur une terre d’exilés n’ayant que ta voix pour me protéger.

We need protection,
My soul needs consolation.

Paroles & Musique : François-Joseph Ambroselli.
Arrangements : Les Guetteurs
(c) 2014 Rejoyce Musique.

Sur les traces de mon père, je m’en vais au désert
Pour trouver ma vraie nature, chercher ma nourriture
J’ai trop longtemps laissé ma vie aux mains de la colère
Aujourd’hui réserve là pour mes adversaires.

Je demande le juste salaire (bis)
Que tout soit mesuré selon l’amour que l’on a pour nos pères
Que tout soit mesuré selon l’amour que l’on a pour nos frères.

Facilite moi l’accès à la vérité et au savoir
Illumine mon esprit, renforce ma mémoire
Je veux m’écarter de mon orgueil et de mes déboires
Ce fleuve qui jaillit, en moi je veux le voir

Adonaï, oh Adonaï

Je suis comme une mer agitée qui ne peut se calmer
Dont l’eau soulève la boue et la saleté
J’ai été frappé mais je vais me relever
Je ne trouve pas la paix donc je tends ma main vers Yahvé

Paroles & Musique : François-Joseph Ambroselli.
Arrangements : Les Guetteurs
(c) 2014 Rejoyce Musique.

Debout, debout fils d’Adam, imprègne toi de sa parole et de mon chant
Debout, debout fils d’Adam, combat, combat le monde est en sang

Je ne veux plus être fils d’Adam, porter la pomme moi et tous mes enfants
Je ne veux plus être fils d’Adam, je veux juste être fils du Roi Enfant
Mon histoire est sainte en sa présence, quand il abreuve mon cœur et mes sens
Mon histoire est noire quand je le lâche, quand je crois que trop longue est la tâche

Debout, debout fils d’Adam, imprègne toi de sa parole et de mon chant
Debout, debout fils d’Adam, combat, combat le monde est en sang

Je tombe et je me lève, je retombe et je me relève
Je tombe et je me lève sans cesse, dans des cris de souffrance ou d’allégresse
Je m’enfouis dans cette crasse, celle de ma lignée d’homme
Et je tends ma main à la surface et son amour il me donne

Debout, debout fils d’Adam imprègne toi de sa parole et de mon chant
Debout, debout fils d’Adam, combat, combat le monde est en sang

Wake up Wake up.

Paroles & Musique : François-Joseph Ambroselli.
Arrangements : Les Guetteurs
(c) 2014 Rejoyce Musique.

Les temps vont changer, le peuple va se lever,
La mort ne va plus être glorifiée.
Nous avons forcément loupé quelque personnalité,
Quelque sainteté à force d’exterminer,
Ces enfants, ces innocents.
Arrêtez ! Arrêtez ! S’il vous plait de les tuer.
Tu m’as planté une épée, tu m’as fait pleurer,
Tu m’as blessé ! (Bis)

Nous sommes des guerriers pacifiques !
Pour la légalisation de la vie !
Nous sommes des guerriers pacifiques !
Pour la légalisation de l’amour !

Le monde s’est handicapé par cette société,
Qui n’arrête pas d’engendrer et de tuer.
Je veux démontrer que la vie est une beauté,
Que la paix est une réalité,
Non pas un symbole, non pas une parabole,
Une réalité il faudrait l’appliquer !
Le monde s’est handicapé a force de tuer,
Il s’est privé de nombreux bienfaits.
Des discours d’honneur et de fraternité,

Pourtant dans nos hôpitaux il y a la mortalité.
De ces enfants qui n’ont rien demandé,
A part vivre sous le ciel étoilé.
Vous qui vous plaignez des assassins,
Toi qui en est là, tu en es un !
Tu m’as planté une épée, tu m’as fait pleurer,
Tu m’as blessé ! (Bis)

Nous sommes des guerriers pacifiques !
Pour la légalisation de la vie !
Nous sommes des guerriers pacifiques !
Pour la légalisation de l’amour !

Femme enceinte devant toi,
Cela ne signifie rien pour toi ?
Femme enceinte devant toi,
Cela ne signifie rien mais pourquoi ?
Elle porte la Vie elle porte l’Esprit ! (Bis)

Nous sommes des guerriers pacifiques !
Pour la légalisation de la vie !
Nous sommes des guerriers pacifiques !
Pour la légalisation de l’amour !

Paroles & Musique : François-Joseph Ambroselli.
Arrangements : Les Guetteurs
(c) 2014 Rejoyce Musique.

C’est le cri d’une arme torturée, qui défie les plus fortunés
Ceux qui dirigent et qui rient au nez, de tout un peuple déshonoré
La politique n‘est qu’une illusion, j’ai vu ça à la télévision
Déjà petit on me disait que dans la vie il faut positiver
J’ai compris que ce n’était pas gagné, regarde les gens n’ont même plus d’idées
Si ton cœur s’est trop abimé dans tous ces combats que ta mené
Si les malheurs t’ont assommé, écoute ce son il va t’apaiser

Ce système n’écoute pas les gens, on court derrière la gloire haletant
La vie on l’aime quand on a le temps, on nous enseigne qu’elle n’a pas de sens
Cette société est trop alléchante, jamais je ne lui prêterais allégeance
Bye bye, je tire ma révérence, écoute ce son c’est la voix des anges

Hear my song, hear my song.

Paroles & Musique : François-Joseph Ambroselli.
Arrangements : Les Guetteurs
(c) 2014 Rejoyce Musique.

Mama, je ne vois plus les étoiles, je sens que mon cœur se voile
Mama, entends-tu ma voix retentir près de toi, je chante pour ton Roi
Oh Mama, au secours, ces fous disent que la mort fait loi
Je ne vais pas les croire, je ne vais pas les croire, ils aboient comme des chiens de foire
Mama, je sais que tu pleures devant notre orgueil et nos peurs
Mama, si il te plait retiens les mains du Père au moment de sa colère

Mama, thank you mama, I pray you Mama

Mama, pour mes frères peu importe les étoiles
Oh Mama, comme ils sont fiers de marcher sans le Père
Trop d’arrogance, trop de souffrance et ils oublient leur poussière
Mama, je sais que tu pleures devant notre orgueil et nos peurs
Mama, si il te plait retiens les mains du Père au moment de sa colère

Mama, thank you mama, I pray you Mama.

Paroles & Musique : François-Joseph Ambroselli.
Arrangements : Les Guetteurs
(c) 2014 Rejoyce Musique.

Waste no more time with the enemy and his vanity
Waste no more time with the enemy and you’re gonna live

Waste no more time looking at yourself (bis)
You saw the sunlight maybe for the last time,
And you loved your wife, maybe for the last night.

Waste no more time looking at past (bis)
God forgive your lies, God forgive your lies,
Don’t think twice to give thanks and praise to the Lord almighty.

If you get your dreams, get your feet firmly planted (ad lib).

Paroles & Musique : François-Joseph Ambroselli.
Arrangements : Les Guetteurs
(c) 2014 Rejoyce Musique.

Il nous a sauvés de la mort et du péché
Je veux l’acclamer pour l’éternité
Il nous a sauvés de la mort et du péché
Il est ressuscité dans la gloire pour nous sauver
Il est mon sauveur, mon rédempteur
Je suis guetteur d’un libérateur (bis)

Alors lève-toi,
Allez montre que tu as des droits
Le combat est imminent, alors prépare-toi
Pour le grand Roi, le grand Dieu : Yeshua
Il est ton sauveur, ton rédempteur
Tu es guetteur d’un libérateur (bis)

Redemption, Redemption Dub

Alors regarde devant toi
Allez prend ta voie
Alors détache-toi
De cette société qui t’entraine encore plus bas
Sort de ce cratère, crée par cette bombe
Allez viens dans notre longueur d’onde
Il est notre sauveur notre rédempteur
Nous sommes guetteurs d’un libérateur

Redemption, Redemption Dub
He is the Lion of Zion.

Paroles & Musique : François-Joseph Ambroselli.
Arrangements : Les Guetteurs
(c) 2014 Rejoyce Musique.

We live away (x4)

On vit loin de notre père, de notre propre cœur,
On vit loin de notre frère et de notre honneur,
Tous ces gouffres nous séparent d’une vie bien belle,
Et le monde souffre de ne plus vois la main de l’Eternel,
Epuisés, harassés, attaqués,
Dieu est à plus de mille kilomètres à pied,
Ici bas, on est à bout de force,
Mais je te donne de la joie pour que tu bouges ton corps.
Danse, mais s’il te plaît ne t’excite pas,
Il faut que tu savoures, que tu suives le pas,
Tu sens le souffle des basses qui vibrent en toi,
Ne t’arrêtes pas, car le rythme envoie.

Tu vis loin, t’aimerais vivre à Ses côtés,
Vas-y danse pour t’en approcher,
Jesus-Christ is the king of love,
Il accueille même les misanthropes,
Qui que tu sois, quoique tu fasses,
Aucune obligation, obéir à l’Amour est une élévation,
Pas d’hésitation, tu es sur la route de Sion.

Dance for your Lord (ad lib)

Paroles & Musique : François-Joseph Ambroselli.
Arrangements : Les Guetteurs
(c) 2014 Rejoyce Musique.

Exodus, l’as-tu décidé ?
Ma destinée, une vie d’exilé.

J’avais cultivé ma terre avant que le printemps n’arrive
Il est venu mais avec lui, des guerriers munis de fusils
Dans leurs yeux pas de prunelles ni de pupilles
Leur cause est si futile, leurs paroles inutiles

Des cicatrices dessinent des traits sur ma peau basanée
Verrai-je la fin de l’année ? Mon Dieu je suis fatigué
J’ai tatoué Ton nom sur mon bras droit pour me rappeler
Lorsque mon souffle sera le dernier, que c’est par Toi que je suis né

Paroles & Musique : François-Joseph Ambroselli.
Arrangements : Les Guetteurs
(c) 2016 GE2L Editions / Rejoyce Musique.

We gonna leave, we gonna leave this place.
Venez les gars on se fait la malle, il n’y a plus de gardes sur les murailles.
Grande évasion version Dilinger, ou Mesrine question de feeling.
Je sens qu’ici ça va finir mal, nos doses d’amour sont minimales,
Moi ton coeur je veux le toucher, et ton corps le faire bouger.
Nous sommes des millions de culottés, préparez vous à la fessée déculottée,
Nous sommes des lions révoltés, longtemps laissés sur le côté.
Ô mon Dieu où m’as-tu mis ? Je vois le feu, j’entends les cris.
Ici l’eau ne coule plus, des gens là-haut nous pissent dessus.

Le royaume du Roi homme n’est pas de ce monde-là, du fond de l’âme j’ai choisi de bouger de là,
C’est mon dernier jour de bagne, sur la route accompagne-moi.
Je vois le ciel se muer en aurores boréales, oh mama où tu es ton gosse a pris de l’âge.
Il a grandi et veut partir, ici il ne peut s’en sortir.
Moi je ne suis qu’un petit vagabond avec du vague à l’âme, qui joue sur des tam-tams pour
séduire les femmes
Mais aujourd’hui je veux prier, regarder le ciel sans ciller.
Pour voir les signes que tu me donnes, entendre l’hymne que tu entonnes,
Pour que je m’abaisse et que tu t’élèves, je bois la coupe portée à mes lèvres.

Quand je vois ce qu’ils ont fait à mes frères, je veux bouger de là.

Paroles & Musique : François-Joseph Ambroselli.
Arrangements : Les Guetteurs
(c) 2016 GE2L Editions / Rejoyce Musique.

We come to mess, mess up, mess up
We come to mess, mess up, mess up

Allez, bébé, prépare-toi,
On vient annoncer le Roi des Roi.
Peu importe que tu sois fatigué,
Tu sais je lis dans tes pensées tu as besoin de danser.
Ne suis pas l’exemple de tous ces gens fanés,
Leur coeur est aussi sec qu’une tranche de pain cramée.
Il faut que de loin on puisse se dire : « mate ces tarés !
Ils prennent soin de vivre chaque jour comme le dernier »

Tout peut s’éclairer mais avant ça faut que tu laisses aller !
Toutes tes peines qui te freinent vas-y laisse les.
Et si la foudre frappe de toute part, laisse aller !
Pour que tes soucis ne te coulent pas, laisse les.
Eh ouai mon pote je chante encore dans la rue,
Pas peur de la flotte même que ça m’amuse.
Souvent je me dis que c’est pour ça que je suis né,
Le diable je l’évite il veut m’éliminer.
On vient foutre la pagaille dans tout le pays,
On sera inarretables, Dieu est notre ami.
Les grands de ce monde s’abaisseront,
Devant le nom du Roi de Sion.

We come to mess on monday,
We come to mess on tuesday,
We come to mess on wednesday,
It will be the same next day !

Paroles & Musique : François-Joseph Ambroselli.
Arrangements : Les Guetteurs
(c) 2016 GE2L Editions / Rejoyce Musique.

Ce que tu as montré aux petits, tu l’as caché aux grands
Ce que tu as montré aux petits, tu l’as caché aux grands

Ne me juge pas, même si j’ai l’air de rien, tu ne sais pas ce que cache un lendemain,
Ne louche pas sur mes trésors et mes biens, de tout ça sache que rien ne m’appartient.
Rends moi petit my lord, dans ce monde de géants.
Ils ont des idées fausses et ils visent le néant.
Comme les étoiles du ciel, qui éclairent nos lunes de miel,
De la terre elles ont taille humaine, mais elles sont grandes comme le soleil.
La course n’est pas que pour les plus rapides, la guerre n’est pas réservée aux vaillants,
Le coeur de Dieu bat pour les tout petits, ceux qui nagent à contre courant.

Paroles & Musique : François-Joseph Ambroselli.
Arrangements : Les Guetteurs
(c) 2016 GE2L Editions / Rejoyce Musique.

God walks by your side
God walks by your side

Ne t’inquiète pas des événements, Dieu gagnera finalement.
On ne souffre jamais vainement, nos larmes guettent l’avènement
Qui viendra balayer tous ces gars là, qui se pavanent dans des galas
Au lieu de gouverner, ces fanatiques ne font que nous berner, c’est dramatique.
Mais le jour viendra, où ils sauront qui est le vrai Roi,
Ce jour là crois moi, certains fuiront comme des lâches.
Ne fuyez jamais devant l’amour.

Que reste-t-il de nos armes quand vient la fin de la bataille ?
Il faut savoir se dire je t’aime, quand vient la fin de nos colères.
N’oublie pas tu n’es que poussière, demain ton corps sera sous terre,
C’est nos sourires vers ceux qui ont peur, qui vont venir ouvrir les cœurs.
Nous sommes enfants de Dieu, et Il nous somme de mettre le feu.
Tel que tu es Il t’a créé, tel que tu es Il t’a aimé.
Ne fuyez jamais devant l’amour.

Se bo kote w BonDie ap mache,
ouve je w frè se bo kote w li ye

Paroles & Musique : François-Joseph Ambroselli.
Arrangements : Les Guetteurs
(c) 2016 GE2L Editions / Rejoyce Musique.

Nos rêves ne seront pas brisés,
Nos rêves ne s’éteindront jamais.

Jour après jour ils envoient leurs soldats,
Ils courent après nous, on allonge le pas,
Car nous sommes de ceux qui n’abandonnent pas :
Rejetés, balayés, oubliés.
Je t’en prie ma chérie ne les regarde pas,
Ils se donnent en spectacle, ça ne leur ressemble pas.
Ma foi je le jure jamais ne s’épuisera,
Je connais leurs injures elles ne m’impressionnent pas.

Allons marchons ensemble enfants de mon pays,
Prenons les devants et restons unis.
Car nos rêves ne leurs appartiennent pas,
Nos prières sont des braises jetées dans le grand froid.
Le fleuve se déchaîne mais ne m’intimide pas,
Solide comme un chêne je ne fléchirai pas.
Le diable se démène à rattraper sa proie,
Mais mon Roi protège les rebelles de l’âme.

Paroles & Musique : François-Joseph Ambroselli.
Arrangements : Les Guetteurs
(c) 2016 GE2L Editions / Rejoyce Musique.

There is no land, no country for my soul
There is no land, no country for my soul
De mon pays ils m’ont enlevé,

De ma famille ils m’ont arraché.
Et mes habits, ils me les ont volé.
Et mes amis, ils ont torturé.
Mais jamais ils n’auront mon âme,
Jamais ils n’auront mon âme,
Jamais ils n’auront mon âme,
Jamais ils n’auront mon âme.

Ils m’ont pris, ils m’ont attaché
Et de mes mains ils m’ont séparé.
Puis c’est mes pieds qu’ils ont coupé,
Et ils riaient pendant que je leur criais
Que jamais ils n’auront mon âme,
Jamais ils n’auront mon âme,
Jamais ils n’auront mon âme,
Jamais ils n’auront mon âme.

Paroles & Musique : François-Joseph Ambroselli.
Arrangements : Les Guetteurs
(c) 2016 GE2L Editions / Rejoyce Musique.

We gonna make it
That’s why we pray down by the river side

On est presque arrivé, je me suis fais à l’idée, que Dieu reste avec nous
même quand le diable nous fait saliver.
Je reste animé par l’envie d’être ce que je suis,
c’est mon père que je suis, chaque jour chaque nuit.
Il faut se battre pour aimer, on n’est pas là que pour décorer,
à voir ton air étonné, ton coeur a été bétonné.
Nous sommes des combattants, c’est ce que le monde attend,
tu vois bien que le monde a faim, mais d’amour, pas de pain.
Je sens que proche est la fin, je le sens à l’air du matin.
Un temps va s’écouler, beaucoup détaleront comme des lapins,
Je n’ai pas peur de demain, ce qui doit se casser se cassera,
on est dans la paume de sa main, ce qui doit se passer se passera.

C’est un vent de vie, ma musique est pandémique,
j’ai gratté sur tant de guitares et croisé tant de gens différents, sans déconner,
Je pense qu’on va le faire, je crois qu’on va y arriver,
on croisera le fer, notre Dieu comme allié.
Palier par palier, on gravira l’escalier. Guerrier notre métier, nous ne sommes pas fatigués.
Non nous ne sommes pas fatigués, le diable tremble, il a tiqué, quand je lui ai dit
que Dieu n’était pas prêt de nous quitter.
Le coeur de l’homme pousse comme un rosier, un jour faut tailler, un jour faut l’arroser,
cette nuit je sens que c’est le sécateur que le jardinier va utiliser.
Mais je t’en prie n’aie pas peur, après la douleur, la paix, la douceur, tu n’es pas tout seul.
Tu n’es pas tout seul non, voici mon coup de gueule, la pièce manquante du puzzle,
c’est l’amour. C’est l’amour qui nous pousse.

Le coucher du soleil sera rouge et la nuit sera périlleuse.
C’est dans la douleur qu’on accouche mais la naissance est glorieuse.
J’écoute la voix du père je sens son souffle sur ma vie terne,
Le discours des hommes m’indiffère, ils me saoulent de leurs balivernes.
Je ne vois que des mous pas de capitaine, une équipe de fous auto-satisfaits.
Politique totalitaire qui fait du mensonge une fatalité.
Qui fait de nos corps des boîtes à mystère, dans lesquelles nos âmes sont alitées,
Notre solitude n’est que le reflet de notre propre vanité.
Il faut qu’on prie pour que le monde brille, que l’on fasse du bruit pour que le monde prie.
Si t’as pas compris c’est notre vie : We gonna make it !

Paroles & Musique : François-Joseph Ambroselli.
Arrangements : Les Guetteurs
(c) 2016 GE2L Editions / Rejoyce Musique.

I sing dis song to murder
Di bad vibes, di thunder, di ruler
I sing this song to murder
Music is the mission
I’m a fighter

Sorry mama to make you sad
They say a man can’t fight dem dead
i’m alive and I’m not bad
Storm clouds ragging pon me head
The soul inside me makes me strong
They rise against me to make me wrong
Love almighty is my weapon
Music my gunshot against Babylon

Sorry guirl I make you cry
Dad’s gonna fight dad’s gonna shy
Smash their rules makes me smile
Be a slave makes me die
Don’t want a prohet just a crowd
Hands in the air singing a psalm
Love almighty is our weapon
Music our gunshot against Babylon

They say you’re too young to be a singer
What did they say baby ?
They say you’re too young to be a leader
Really ?

I don’t care what they say
People talk (too much) snakes hisses
I don’t care because my lord forgive my faults
Hear my words and please take notes :
I’m not a leader I’m messenger
I’m not a singer I’m soldier
And my music is my weapon
Your smile is my munition
Love is my religion

Paroles & Musique : Emmanuel Michel, François-Joseph Ambroselli.
Arrangements : Les Guetteurs
(c) 2016 GE2L Editions / Rejoyce Musique.

Mama ils ont encore fait d’autres lois
Jamais ils ne feront taire notre voix,
Mon coeur n’est pas de ce monde-là.

Ils me disent que mon peuple n’est pas de taille,
Ils nous traitent comme un troupeau de bétail,
Nos souffrances pour eux ne sont qu’un détail.

Leurs pitreries ne m’intéressent pas,
Leur vie n’est qu’un film de cinéma,
Papa je ne t’y vois pas.

Tu es mon Père, mon Frère et mon Roi

Vais-je te dire que je l’aime cette vie là ?
Tant d’offenses et de lances sur mon sillage,
Tant de traces et de marques sur mon visage,
Tant de mensonges de songes et de mirages.

Vais-je te dire que je l’aime malgré tout ça ?
Malgré le vent qui balaye mon espoir.
Oserais-je clamer à haute voix ta gloire ?
Ou vais-je fuir dans la peine comme un froussard.

Aurais-je la force de dompter ma colère ?
Mon épée a tranché tant d’oreilles
Et ma langue a causé tant de guerres,
Renié tant de gens que je connais.

Mais je sais que ta main trace des lignes
Sur le sable pendant qu’on me lapide.
Aucune pierre ne va me faucher,
J’vais pas me taire je vais oser.

Tu es mon Père, mon Frère et mon Roi

Le soir mes yeux ne se ferment pas,
La paix que je veux se refuse à moi,
L’aube je la vois entre les arbres.

Mais ton bras ne sera jamais trop court,
Il m’éloignera de ces vautours,
Tout seul je ne pourrai pas

M’en aller de cette terre de ces alentours,
Leurs promesses s’éteignent quand s’en va le jour.
Papa je veux te voir.

Tu es mon Père, mon Frère et mon Roi

Paroles & Musique : François-Joseph Ambroselli.
Arrangements : Les Guetteurs
(c) 2016 GE2L Editions / Rejoyce Musique.

On en a marre de leurs histoires donc on va de l’avant,
on n’oublie pas nos amis car ils nous ont rendu vaillant.
Avec le poids des années, j’ai su mettre de la distance
entre ma foi et ceux qui crachent dessus avec insistance.
Ils m’ont enterré, mais moi je suis une graine et je pousse, jamais ne m’étouffe tant qu’il y a de l’air à respirer.
Resquilleur au milieu des loups aux dents acérées,
au sein de la foule je joue des coudes et vends des CD.
J’esquisse des pas de danse quand on me demande
de ne pas bouger, enfant, papa me disait de ne pas céder
Devant ces énergumènes au coeur cagoulé, c’est la colère
qui les mène ils ne vont pas me rouler.
Et pour les moqueries, c’est des pro,
ils insultent le crocodile quand ils sont sur la rive.
Mais une fois dans l’eau, ils font moins les beaux,
ils fuient comme la brise devant le Très Haut.
Et moi je chante car c’est plus fort que moi, je fais ça
comme une bouteille portée par le courant des vagues,
Car rien n’est comparable, à une main posée sur ton épaule,
la main du Roi est transpercée pour toutes tes fautes.

Sèche tes larmes, attends un peu,
Tu ne vas pas baisser les armes, sans combattre un peu.

Il faut qu’on bouge de là, c’est notre devoir,
qu’on trouve la force de passer la rivière de larme
Qui se dresse là, juste en face de moi, mon Dieu reste là, j’ai besoin de toi.

Il faut que tu guides mon pas, pour je ne chute pas,
pour que mes futurs gamins puissent jouer avec moi.
Serais-je la victime du lion envoyée dans la fosse ?
Les injures par millions sur ma pauvre caboche ?
Non mes rêves m’éloignent de ces atrocités, je veux découvrir le monde et voir d’autres cités.
Babylone m’étouffe avant elle m’excitait, maintenant elle me dégoûte, son charme est épuisé.
J’ai pris la route pour la quitter, les paroles que t’écoutes sont celles d’un acquitté.

Sèche tes larmes, attends un peu,
Tu ne vas pas baisser les armes, sans combattre un peu.

Paroles & Musique : François-Joseph Ambroselli.
Arrangements : Les Guetteurs
(c) 2016 GE2L Editions / Rejoyce Musique.